Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2014-09-19T16:00:23+02:00

Mon fils, ma fierté !

Publié par Maman Arrive

Hier soir en regardant les infos j'ai vu un la marche blanche organisée en la mémoire d'Angèle, la petite fillette de 4 ans morte sous les coups de ses parents il y a une dizaine de jours.

 

J'avais écris billet il y a 1 an sur une affaire similaire, celle de la petite Fiona, disant que j'étais contre la peine de mort et que je pouvais comprendre (pas tolérer mais bien comprendre je précise) un acte lié au burn-out.

 

Avec Chéri on se dit que le monde devient incensé, certes à une période on parlait beaucoup de bébés congelés, bref ça arrive et ça arrivera toujours malheureusement.

 

Mais les 2 affaires de cette année, le petit Loan et la petite Angèle, me chagrinent beaucoup.

Du fait de leurs âges, 4 mois pour l'un et 4 ans pour l'autre, et des raisons des parents.

 

Le 1er "fait divers" sordide concernait un bébé de tout juste 4 mois, un tout jeune enfant victime de violences.

Je ne suis pas une maman hyper-maternante, et, je me jetez pas la pierre, il m'est déjà arrivé de donner de petites tappes sur les fesses de Petit Monsieur lorsque celui-ci se débat et me donne des coups de pieds. Mais il a 2 ans et ça s'arrête là, une fois redescendu du plan à langer il part jouer. Jamais il ne me serai venue à l'idée à 4 mois d'une "punition" s'il pleurait trop à mon goût. Pour les parents elle a eue "conséquences inattendues et non souhaitées", mais comment s'imaginer qu'à cet âge-là un coup violent ne peut pas être mortel ?! Et puis même si le bébé se montre "extrêmement solliciteur" comme l'évoque le procureur n'est-ce pas normal pour un bébé opéré du coeur, ne pouvaient-ils pas demander de l'aide ?!

 

Le 2e "fait divers", sordide aussi, concerne une petite fillette qui a subie des actes de tortures répétées apparement, sans raison connue.

 

Dans ces 2 affaires les familles étées suivies par les services sociaux mais pas assez visiblement, et pour la première il y avait des violences conjugales.

 

©by Erika http://www.by-erika.com/

©by Erika http://www.by-erika.com/

Donc je me pose toujours la question si des moyens ont suffisament été mis en oeuvre pour protéger l'intégrité physique de l'enfant, un an après mon 1er billet sur ce thème j'ai l'impression que rien ne bouge ; ces faits divers intéressent les médias un temps, mais trouver des solutions pour éviter qu'ils ne se reproduisent souvent (déjà que 2 enfants meurent par jour sous les coups de leurs parents) intéresse-t-il les pouvoirs publics ?!

 

Et moi dans mon coin je suis toujours fière de mon Petit Monsieur, je sais qu'il n'est pas méchant et ne fais exprès et surtout je sais m'arrêter à la première tappe qui n'arrive que parce que je suis impuissante à ce moment précis (le change) sinon il peut crier je ne porterais pas la main sur lui pour ça, que j'aurai la force de prendre sur moi car je suis consciente qu'il est fragile, c'est très dommage que les personnes n'en n'ayant pas conscience n'aient pas suffisament de soutien je le déplore, mais aussi je sais que si Chéri devenait violent (bon c'est pas du tout son tempérament et de par son véçu je ne pense pas qu'il deviendra un jour) je sais que je serai assez forte pour prendre mon "bébé" sous le bras et aller demander de l'aide.

@Fanala http://bbenroute.over-blog.com/

@Fanala http://bbenroute.over-blog.com/

Voir les commentaires

commentaires

lesrivesdushop 24/10/2014 10:55

Oh ! Quelle triste histoire pour Angèle !
On doit faire attention à la punition de nos enfants surtout les violences conjugales, mais ne lui montre pas aussi qu’on est impuissant. Particulièrement, suis fière de mon petit fils aussi.

Maman Arrive 24/10/2014 11:11

Oui on doit faire attention certes, mais je ne stigmatise pas un dérapage ça peut arriver, parfois nos nerfs lâchent mais il ne faut pas que ça soit une habitude et surtout essayer de se contenir au maximum.
Les punitions ne doivent être que "matérielle" (interdiction de télé, devoir nettoyer l'eau renversée, aller se calmer 5mn dans sa chambre, etc...).
Mais surtout il devrait y avoir plus de suivi, voilà on devrait être moins impuissant devant ce genre de drame, particulièrement l'état : quand j'ai lu il y a quelques semaines que 2 assos de protection de l'enfance avait perdu un procès car elles voulaient que l'état reconnaisse sa faute suite à un décès d'enfant alors qu'il y avait eu signalement des parents auprès des services sociaux mais classé sans suite je me dis qu'il y a encore du travail.

Alice 19/09/2014 19:51

J'ai un peu répondu a ton article sur mon blog je te suis souvent j'apprécie ta plume mais là Non ça ne me convient pas Je ne suis pas d'accord
M'en veux pas hein?

Maman Arrive 19/09/2014 20:44

Je viens de lire ta "lettre ouverte" sur ton blog et je partage ton avis.
Là c'est un coup de gueule, pas vraiment contre ses parents "désorientés" (je ne sais pas trop comment les qualifier) mais par le système qui fait que le suivi ne soit pas là (j'en ai plus parler dans mon 1er billet).
Et oui je sais que 2 enfants meurent par jour malheureusement, comme je dis qu'à un moment donné on entendait beaucoup de cas de bébés congelés parce que les mères ne savaient pas quoi faire, là ces cas ont été très médiatisés car il y a eu comme un scénario autour.
J'ai lu aussi la suite de ton billet sur la fessée, je ne la considère pas comme un moyen d'éducation ni qu'il y a de "bonne fessée", je n'éduque pas Petit Monsieur avec, elle arrive aussi parce que je suis démunie, et je limite vraiment au maximum que je peux car il répète déjà le mot "fessée" en nous tapotant le dos donc non je ne veux pas qu'il reproduise ça, et on l'incite à nous dire s'il a mal, à ne pas ignorer la douleur (d'ailleurs en ce moment il a une otite et nous dit "mal, bobo").

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog