Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-04-12T15:00:46+02:00

Ecole à 2 ans : oui mais dans quelles conditions ?!

Publié par Maman Arrive

Lundi dernier, le 4 avril 2016, Najat Vallaud-Belkacem et Laurence Rossignol ont présenté leur plan pour la scolarisation des enfants de moins de 3 ans.

 

Sur le principe je trouve cela bien qu'il soit possible (et j'insiste sur le mot possible) de scolariser son enfant dès 2 ans si celui-ci est prêt (je reviendrai sur ce point plus tard) et demandeur.

C'est aussi un moyen efficace de lutter contre les inégalités et favoriser la réussite scolaire plus tard, et permet aux parents de concilier plus facilement vie professionnelle et vie familiale.

En plus l'école est gratuite !

Ecole à 2 ans : oui mais dans quelles conditions ?!

v

Comme je te disais sur le papier je trouve que c'est une bonne idée, maintenant dans la pratique il me faudrait un peu plus de garanties sur les conditions pour répondre aux besoins spécifiques des tout-petits.

 

L'enfant doit être prêt

 

Pour moi la chose la plus importante est que l'enfant doit être demandeur.

Il y a pas mal de petits qui veulent aller à l'école pour x raisons (ils s'ennuyent, ils voient les ainés y aller, que sais-je...).

Ce n'était pas le cas chez nous, la crèche 2 jours par semaine lui suffisait bien !

Après la seconde condition est qu'il soit propre (enfin dans les textes ce n'est pas indiqué comme ça mais qu'il « doit être physiquement et psychologiquement prêt à fréquenter l’école », bref beaucoup d'écoles n'acceptent pas s'il faut le changer 3 fois par jour). Dans notre école on nous a clairement dit qu'il fallait qu'il soit propre, que seuls quelques petits accidents étaient tolérés occasionnellement, raison pour laquelle Petit Monsieur n'a pas fait sa rentrée à 2 ans (je te raconte son apprentissage de la propreté ici).

 

Les enseignants doivent être formés

 

Je te cite le texte du gouvernement : "Des formations communes pluri-catégorielles associant professeurs des écoles, Assistantes Territoriales Spécialisées des Ecoles Maternelles (ATSEM) et parfois des éducateurs de jeunes enfants sont donc organisées afin de permettre aux personnels de maîtriser les connaissances, compétences et gestes professionnels spécifiques à l’accueil et à la scolarisation des très jeunes enfants en ménageant un dialogue confiant avec les parents."

 

Maintenant je te dis comment ça se passe dans les faits : y'a un(e) instit et une atsem qui est là les 3/4 du temps !

La plupart des écoles fonctionnant avec des classes à double niveau : 6 TPS et 19 PS (je te parle bien sur des classes en REP où le quota est de 25 élèves par classe).

Dans seulement 11% des cas les 2 ans sont dans des classes uniques.

Perso je suis plus pour des classes uniques car un écart de 18 mois (oui entre un petit de janvier qui aura 3 ans 1/2 à la rentrée et un de septembre qui aura pile 2 ans) à cet âge c'est important.

Et comme dans beaucoup d'écoles il y a un manque d'ASTEM, ici elle n'est pas là 100% du temps de classe à cause des absences non remplacées ou autre motif alors qu'en est en REP+ (Réseaux d'éducation prioritaire renforcés).

Et la formation spécifique des enseignants euhhh on a eu une remplacante depuis le début d'année jusqu'aux vacances d'hiver qui habituellement fait classe à des primaires, alors oui elle était super, gentille, Petit Monsieur l'a adoré car elle le prenait par la main lors de la séparation du matin.

 

L'environnement doit répondre à ses besoins

 

"Le matériel et le mobilier sont adaptés, et la journée peut être plus courte.

Pendant un temps, les parents peuvent rester dans la classe avec l'enfant, jusqu'à ce que celui-ci soit à l'aise à l'école."

 

Alors oui mais...

Ici seulement la première journée nous, parents, avont pu rester 30mn en classe.

Certes la journée est plus courte car il est conseillé, aux parents qui le peuvent, de ne pas mettre les TPS en classe l'après-midi (enfin là c'est 3h de sieste, d'ailleurs faut que je t'en parle du sujet "sieste" !).

Et puis l'encadrement : 2 personnes pour 25 enfants je trouve cela énorme.

Alors qu'à la crèche où était Petit Monsieur la dernière année il était dans un groupe de 13 (rarement là tous ensemble) avec jusqu'à 3 adultes (enfin un roulement de 2 adultes en même temps) et l'accueil était échelonné et personnalisé, là tous les enfants arrivent dans un laps de temps de 10mn, et les horaires sont les mêmes pour tous. En plus à partir du mois de juin Petit Monsieur ne voulait plus faire la sieste du coup il allait en "temps calme" (lecture d'une histoire sur un tapis) avec les petits qui s'endormaient à midi et se réveillaient à 13h30, ce qui n'est pas possible à l'école car à 13h30 l'astem surveille le dortoir et la maitresse fait du décloisonnement avec les MS d'une autre classe.

Bilan

 

Voilà tu connais mon avis, je suis pour l'insersion des petits avec un accueil collectif, mais je trouve que l'Education Nationale ne donne pas assez de moyens surtout "humains" pour un accueil de qualité aux touts-petits.

Pour moi (et ce n'est que mon avis) la maternelle manque de souplesse et de cocooning.

 

Je lui préfère largement le jardin d'enfant mais je regrette que ce type de structure ne soit pas plus développé en France, et avec des tarifs abordables.

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog